Tout bon propriétaire se pose la même question lors de l’achat d’une nouvelle chaudière : Sera t’elle suffisament puissante et n’allons nous pas tout simplement mourir de froid cet hiver ? Voici quelques règles essentielles pour calculer la puissance nécessaire à celle-ci.

Avant de commencer vous devez être en possession des éventuelles déperditions calorifiques du logement à équiper !

Comment calculer la puissance d’une chaudière

Pour calculer celles-ci vous devez avoir les informations suivantes :

  • S : Surface à chauffer
  • HsP : Hauteur des sous plafonds
  • Delta T : La différence de température entre les maximales intérieur et extérieure
  • Coef G : Le coefficient d’isolation. (voir article sur le coefficient G)
(pour la France les Delta T sont :
  • Ile de France -7° C ext / 20 ° C int
  • Ouest France – 4°C
  • Rhone Alpes -10°C
  • Haut Rhin – 15°C

(voir carte détaillée des températures de base en France)

Quelle puissance pour ma chaudière ?

Maintenant que tout ces chiffres sont en votre possession, que vous connaissez également la surface habitable à chauffer ainsi que la hauteur des plafonds vous êtes prêts à déterminer le Delta T selon votre région d’habitation.

Force est de constater qu’une maison construite il y’à plusieurs dizaine d’années consomme en moyenne jusqu’à 5x plus d’énergies chauffantes qu’une maison d’aujourd’hui construite selon les normes de construction bioclimatique les plus strictes.

Alors autant bien faire son travail ;-) Nous sommes donc maintenant prêts à calculer les déperditions de chaleur de votre maison :

Prenons un exemple concret : (remplacez par vos valeurs)

Vous habitez une maison avec une surface habitable de 200m², vos sous plafonds se situent à 2,5m de hauteur. Votre maison se situe dans l’Ouest de la France et à été construite début des années 90.

Mettons cela sous forme de formule :

200 X 2,5 X 24 X 1,1 = 13200 Watts
13,2 KW est donc la déperdition de chaleur dans votre maison

Dans cet exemple, même la plus petite chaudière du marché serait suffisante pour chauffer toutes les pièces du logement, et ce parce qu’il est impossible de produire des chaudières produisant moins de 17KW car sans cette puissance vous ne pourriez produire d’eau chaude.

Pour éviter d’utiliser toute la puissance de la chaudière (17KW) la majeure partie des chaudières sont équipées de régulateurs de puissance afin que la chaudière puisse ou non utiliser toutes ses ressources selon la tâche qui lui est demander d’exécuter.

Et les pompes à chaleur dans tout ça ?

Eh bien, dans le cas de la pompe à chaleur, sachez que vous ne pouvez pas installer une pompe plus puissante que votre déperdition, dans la mesure du possible essayez d’opter pour une pompe à chaleur équivalent à maximum 90% de votre déperdition de chaleur.

Dans le cas d’exemple repris ci-dessus, il est recommander que votre pompe à chaleur ne dépasse pas les 11,88KW (12KW)

13.2 KW X 90 % = 11,88 KW .

Pourquoi me demanderez vous ? 

Et bien car la puissance non fournie par votre pompe à chaleur sera fournie par une résistance électrique en cas de grand froid, ce qui aura comme impact d’avoir des cycles de fonctionnement plus long et donc moins d’arrêt/démarrage du compresseur de celle-ci et donc une durée de vie bien plus longue.

https://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2011/10/puissance-chaudiere-700x372.jpghttps://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2011/10/puissance-chaudiere-150x150.jpgBricoleurSe chaufferchaudièreTout bon propriétaire se pose la même question lors de l'achat d'une nouvelle chaudière : Sera t'elle suffisament puissante et n'allons nous pas tout simplement mourir de froid cet hiver ? Voici quelques règles essentielles pour calculer la puissance nécessaire à celle-ci. Avant de commencer vous devez être en possession des éventuelles...Magazine bricolage, maison et jardinage