Aujourd’hui pour bien chauffer une habitation et bien l’isoler il est important de connaitre les déperditions de la chaleur au sein de celle-ci. Voici donc une méthode simple pour vous aider à les calculer rapidement.

Méthode empirique du coefficient G

Cette méthode est employée en général pour vérifier les calculs réalisés suivant le DTU. La méthode du coefficient G est basée sur l’estimation des pertes de chaleurs ramenées au volume habitable.

Il s’exprime donc en Watt par mètre cube (m³) par °C de différence entre l’intérieur et l’extérieur du logement habitable.

 

Formule de calcul des déperditions de chaleur

Avec le temps, différents ingénieurs ont su mettre au point une formule simple qui permet de calculer rapidement les différentes déperditions de chaleur au sein de votre maison. La voici :

DÉPERDITIONS (W) = G x V x ∆t

  • V représente ici le volume habitable en m3
  • ∆t (Delta T) représente quand à lui la différence de température entre la température intérieure et extérieure.

Grâce à l’expérience et au flux d’habitât traités, voici quelques valeurs connues du coefficient G valable pour des maisons individuelles :

  • Pavillon ancien sans isolation : G = 2
  • Pavillon ancien (construction 1974/1982) : G = 1,8
  • Pavillon ancien (construction 1982/1989) : G = 1,3
  • Pavillon construit après 1989 : G = 1,15

Les coefficients ci-dessus repris sont conformes à un calcul rapide des besoins énergétiques complets dans un pavillon. Ils sont utilisés par exemple pour calculer la puissance requise pour une chaudière.

Sachez également que plus votre habitation sera isolée, au moins celui-ci sera élevé.

Pour les différentes zones des températures de bases en France, référez vous à cette page : température extérieur de base en France.

https://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2011/10/deperdition-chaleur-maison-e1397905737682-700x372.pnghttps://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2011/10/deperdition-chaleur-maison-e1397905737682-150x150.pngBricoleurSe chaufferdéperditions de chaleurAujourd'hui pour bien chauffer une habitation et bien l'isoler il est important de connaitre les déperditions de la chaleur au sein de celle-ci. Voici donc une méthode simple pour vous aider à les calculer rapidement. Méthode empirique du coefficient G Cette méthode est employée en général pour vérifier les calculs réalisés...Magazine bricolage, maison et jardinage