Le verre trempé fait partie des verres de sécurité que l’on retrouve un peu partout. Sa conception spécifique en fait un matériau robuste, très difficile à briser. De même, il est impossible de le couper proprement sans suivre un processus adapté.  

La conception du verre trempé 

Le verre trempé, également appelé verre sécurit, est jusqu’à 5 fois plus résistant que le verre classique. Contrairement à ce dernier, le verre trempé est conçu de façon à ce qu’il ne se brise pas en gros morceaux lors d’un choc, mais en petits cristaux peu coupants.  

Posé en double vitrage, on retrouve ce type de verre sur :

  • les cloisons ;
  • les vitres automobiles ;
  • les portes vitrées ;
  • les vitrines de meubles ;
  • les parois de douche ;
  • les vitrages urbains (abribus) ;
  • les écrans de smartphones.

Le verre trempé subit un traitement thermique visant à augmenter sa résistance thermique et mécanique. Il est chauffé dans un four, entre 500 et 700°C selon l’épaisseur et le type de verre, puis est refroidi rapidement grâce à de puissants jets d’air. Ce processus, appelé la trempe , provoque une forte tension interne au verre et une compression à sa surface, c’est le système de contrainte.  
La pression à l’intérieure du verre étant la même sur toute la zone, c’est l’intégralité du verre qui se cassera lors de la découpe.

Pour parvenir à le couper sans le briser totalement, il est nécessaire de le recuire.  
Cela consiste à ramener le verre à sa température de ramollissement (680°C en général), puis à le faire refroidir lentement. Ce processus permet de détremper le verre afin d’éliminer les contraintes installées, le fragiliser et faciliter la coupe.  

Couper le verre trempé
Couper du verre trempé

Recuire le verre

Matériel nécessaire : 

  • four céramique ;
  • plat résistant à la chaleur ;
  • pinces ;
  • gants épais ;
  • lunettes de protection ;
  • nettoyant pour vitre ;
  • chiffon propre ;
  • règle ;
  • marqueur ;
  • coupe-verre ;
  • tige en bois ;
  • papier de verre.

Chauffer le verre

Placez votre verre trempé dans le plat, puis recouvrez-le entièrement d’eau. 

Mettez le plat au four jusqu’à atteindre la température nécessaire au ramollissement du verre. La durée dépendra de l’épaisseur du verre, mais 30 minutes devraient suffire.

Ensuite, laissez le verre refroidir lentement dans le four (pendant 2 ou 3h) jusqu’à atteindre sa température de refroidissement. 

Équipez-vous de gants, puis retirez le plat du four avec des pinces.

Faites totalement refroidir le verre sur une plaque de refroidissement toute une nuit.  

Découper le verre

Nettoyez le verre avec du produit pour vitre et un chiffon doux. 

Sur le verre, tracez à la règle et au marqueur la ligne de découpe que vous souhaitez réaliser. 

Faites glisser le coupe-verre en l’enfonçant légèrement sur la ligne de marquage. Gardez votre règle en place pour être le plus précis possible. 

Placez une tige en bois, précisément sous la ligne de découpe.

Exercez une pression assez forte des deux côtés de la tige afin de séparer le verre en deux morceaux.

Avec du papier de verre, poncez le bord du verre que vous venez de couper.  

Le verre trempé est un verre de sécurité très résistant aux chocs et aux écarts de températures. Il faut le manipuler avec prudence et en respectant les étapes de la recuisson pour pouvoir le rénover sans le briser intégralement.

https://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2021/12/Copie-de-SPORT-M-INCEUR-35.pnghttps://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2021/12/Copie-de-SPORT-M-INCEUR-35-150x150.pngBricoleurConstruireFenêtresbricolage,couper du verre,rénovation,verre trempé Le verre trempé fait partie des verres de sécurité que l’on retrouve un peu partout. Sa conception spécifique en fait un matériau robuste, très difficile à briser. De même, il est impossible de le couper proprement sans suivre un processus adapté.   La conception du verre trempé  Le verre trempé, également appelé...Magazine bricolage, maison et jardinage