Depuis 2004 un nouveau décret vise à obliger les propriétaires de piscine à se conformer aux normes de sécurité en vigueur et invite donc ceux-ci à s’équiper d’un dispositif de sécurité anti-noyade. Ce décret offre 4 possibilités dont la barrière de sécurité.  Voici quelques conseils qui vous permettrons de faire un choix entre les différentes barrières de sécurité à votre disposition.

Bien évidement il ne suffit pas d’installer à sa convenance une barrière de sécurité autour de sa piscine pour être quitte de tout problème, en effet différents points précis ne peuvent être négligés sans quoi le travail et l’investissement n’auront servi à rien.

Obligations pour l’installation d’une barrière de sécurité pour la piscine

Pour être conforme aux normes de sécurité (voir norme NF P 90 306 ou notre article sur les normes de sécurité) votre barrière de protection doit :

  • Être capable d’empêcher l’accès à un enfant de moins de 5 ans sans l’accompagnement d’un adulte.
  • Sa hauteur doit être d’au moins 110 cm.
  • La barrière doit être posée à 1 mètre au minimum du bord du bassin.
  • L’entrée à la piscine doit obligatoirement se faire via un portillon d’accès.
  • Le portillon d’accès doit lui obligatoirement être muni d’un verrou et d’une clé.

Ce ne sont pas non plus des obligations si contraignantes, elles me paraissent d’ailleurs très logiques et je vais vous donner quelques conseils et précaution de plus, afin d’éviter tout risque de noyade ou de parasites dans votre piscine (animaux, objets volants, etc…)

Précautions d’usage pour installer une barrière de sécurité autour de sa piscine

  • Lorsque vous allez acheter votre barrière de sécurité, pensez à bien vérifier auprès du vendeur ou de l’emballage que le matériel choisit est certifié NF. Vous êtes en droit de lui demander une attestation de conformité de celui-ci et ne vous en privez pas. Beaucoup de magasins, notamment les grandes surfaces essayent de refiler du matériel dérivé d’Asie qui pourrait ne pas être conforme.
  • Contrôlez régulièrement (surtout si vous avez des enfants) que le portail est bien fermer, même si le système ferme automatiquement celui-ci.
  • Ne placez pas de table ou d’objets de grande taille comme un toboggan à proximité de la barrière, car ils feraient office d’escalier pour la franchir.
  • Faites régulièrement l’entretiens de votre barrière. Nettoyez-la et changez éventuellement toute pièce qui pourrait se montrer moins solide ou bringuebalante avec le temps.

Quels sont les avantages de la barrière de sécurité ?

– Personnellement je pense que la barrière de sécurité est la solution la plus efficace en matière de sécurité, car celle-ci offre une structure physique et permanente empêchant purement et simplement l’accès à toute personne ne disposant pas d’une clé d’accès ou un d’un accompagnant adulte.

– De plus lorsque vous souhaitez utiliser votre piscine, vous n’avez aucune manipulation à faire comme désactiver l’alarme ou retirer la couverture / bâche de protection. Cependant je vous recommande quand même d’allier une bâche à bulle isothermique ou tout autre type de bâche cela aidant à la conservation de la chaleur et d’une eau propre.

– Les barrières de sécurité sont variées, il vous est donc possible de trouver des barrières en bois, en PVC, en verre, etc… Ce qui vous permettra d’intégrer au mieux votre barrière à vos goûts, votre jardin, votre maison et l’environnement qui l’entoure.

– Un autre atout majeur de la barrière de sécurité, c’est son prix. En effet, l’achat d’une barrière de sécurité et son installation reste bien moins cher que celui de l’installation d’un abri de piscine.

Pour une barrière de qualité, comptez 30€ du mètre carré, et pour une barrière de qualité supérieure (bois ou allu) comptez +- 120€ du mètre carré. Enfin, les modèles en verres sont les modèles les plus chers, ils peuvent atteindre jusqu’à 300€ du mètre carré. Demandez un devis à votre installateur pour en savoir plus.

Quels sont les (rares) inconvénients d’une barrière de sécurité ?

  1. L’installation : La barrière de sécurité est la solution la plus complexe à mettre en place, mais une fois placée vous êtes tranquilles, à l’instar d’une bâche que vous devez ouvrir / fermer chaque fois que vous désirez aller nager. A moins d’avoir de bonnes connaissances en maçonnerie la pose d’une barrière de sécurité doit généralement être fait par un spécialiste, ce qui augmente son coût.
  2. L’esthétique : Une barrière en plein milieu du jardin c’est moche. Heureusement, avec le temps on trouve des barrières et des panneaux qui arrivent à se fondre dans la nature. Cependant ils sont plus chers encore ce qui alourdis le budget final. Il existe également des barrières escamotables que vous pouvez enlever en hiver, mais cela demande quand même des fixations spéciales pour l’été.
  3. Le coût en général, car et oui une barrière de sécurité ça commence à 1500€ une alarme pour quelques centaines d’euros seulement. Mais la différence y est c’est évident.
https://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2011/06/barrière-sécurité-piscine-700x372.jpghttps://www.bricoleurmalin.com/wp-content/uploads/2011/06/barrière-sécurité-piscine-150x150.jpgPascalSécuritébarrière piscine,normes piscine,obligations piscineDepuis 2004 un nouveau décret vise à obliger les propriétaires de piscine à se conformer aux normes de sécurité en vigueur et invite donc ceux-ci à s'équiper d'un dispositif de sécurité anti-noyade. Ce décret offre 4 possibilités dont la barrière de sécurité.  Voici quelques conseils qui vous permettrons de...Blog bricolage maison et jardinage